Accueil reunification Pour la Réunification de la Bretagne

Pour la Réunification de la Bretagne

1
0

La Loire-Atlantique est bretonne. Elle l’est dans le cœur des bretons un peu sensibles à leur identité, à leurs cultures, à leur histoire. Lorsque dans mon enfance j’ai découvert cette chose étrange que l’on appelle aujourd’hui identité bretonne, je me souviens avoir posé cette question à ma mère « Et nous, sommes nous bretons ? ». Elle avait l’habitude de répondre à ses enfants, qui tous un jour où l’autre lui avait posé la question: « Sots bretons, mais bretons quand même! ».  Faisant ainsi allusion aux haut-bretons et aux bas-bretons.

A vrai dire, mes parents étaient très discrets sur ce sujet, mais j’ai découvert par la suite que cette identité bretonne leur était chère. Il faut dire qu’à cette époque, pas si lointaine que ça, peu de gens remettaient en cause l’appartenance de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Les Pays-de-Loire n’étaient encore qu’une abstraction à laquelle les informations régionales de l’ORTF essayaient péniblement de donner chair. J’associe encore aujourd’hui à cette émission et surtout à son générique, le sifflement de la cocotte-minute dans laquelle finissait de cuire la soupe de légumes du soir, soupe faite de poireaux ou de choux dont je détestais aussi bien l’odeur que le goût!

Depuis, avec les lois Gaston Deffere, les régions ont élargie leur champ de compétences, leurs pouvoirs, leurs moyens financiers. La région des Pays-de-la-Loire essaie depuis quelques années de vendre auprès de ses ressortissants une identité ligérienne sortie du chapeau. Si je comprends qu’une région puisse vouloir créer un sentiment d’appartenance, une image, je ne comprends ni n’accepte que cette démarche se fasse au détriment d’une autre identité, multiséculaire elle,  mise de plus en plus à mal du fait des rapports de force en présence.

Pour défendre notre identité de breton, nos racines, notre histoire, et surtout construire notre avenir de bretons, il me semble qu’il n’y ait aujourd’hui qu’une solution, la réunification de la Bretagne.

De nombreux bretons espéraient beaucoup du rapport de la commission Balladur remis au président de la république en ce début d’année 2009. Il est probable que ce rapport finira aux oubliettes.

Il ne faut pourtant pas se décourager.  Rien n’est immuable, surtout pas les créations artificielles comme l’étaient la Yougoslavie, l’ex URSS, les deux Allemagnes d’après guerre etc., et comme l’est à mon avis la région des Pays-de-la-Loire. N’oublions pas que Serge Antoine en personne, l’architecte de nos 22 régions actuelles, considère son découpage comme le résultat « d’un travail technique. » et non pas politique.

La donne politique peut changer, le résultat des élections européennes de ce mois de Juin 2009 en est d’ailleurs peut-être un premier signe.

Tenons nous informés donc, soutenons les députés qui prennent position en faveur de la réunification, sanctionnons ceux qui font semblant de la soutenir, allons aux manifestations, faisons parler de nous!

A bientôt

 

Pour la Réunification de la Bretagne dans reunification nantesenbretagne

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans reunification

Un commentaire

  1. Fred

    11 juin, 2009 à 11:57

    Effectivement, vous trouverez toujours des sots présomptueux pour vous expliquer que vos parents se trompaient et que vous êtes pays-de-loirien quelque soit le qualificatif qui ait été inventé pour décrire les « administrés » de la dite région.

Consulter aussi

L’appel du 18 Juin

D’ores et déjà, réservez votre weekend du 18 Juin et prévoyez de le passer à Nantes …