Accueil reunification Européennes 2009. Les électeurs de LA(44) sanctionnent le PS et reportent leurs voix sur les listes en faveur de la réunification

Européennes 2009. Les électeurs de LA(44) sanctionnent le PS et reportent leurs voix sur les listes en faveur de la réunification

3
0

La lecture par M. Auxiette (président PS de la région des Pays de la Loire) des résultats des élections européennes de Juin 2009 est pour le moins étonnante. Je cite :  «Au plan régional, les différentes composantes de la majorité que je conduis ont réuni hier près de 36% des voix la plaçant loin devant l’UMP»  (ici)

On remarquera au passage l’habileté des propos qui juxtaposent « majorité que je conduis » avec « différentes composantes », laissant entendre que les unes et les autres sont toutes sous la « conduite » du président de la région Pays de la Loire.

Mais observons plus en détail les résultats des élections, résultats publiés par le Ministère de l’Intérieur.

En Pays de la Loire, la liste socialiste menée par Mme Vernadette Vergnaud arrive en 3ème position avec 15,81% des suffrages exprimés,  loin derrière celle de l’UMP (27,67%) et derrière la liste des Verts qui obtient 16,46% des voix.

En Loire-Atlantique, le classement est le même avec des scores pour le PS, l’UMP et les Verts de 17,55%, 26,14% et 20,16% respectivement,  la liste des Verts  réalisant son meilleur score en Loire-Atlantique avec près de 5% de suffrage en plus que dans tous les autres départements des Pays de la Loire.

A Nantes, le classement reste encore le même avec une liste Europe Ecologie faisant quasiment jeu égal avec l’UMP (25,54% et 25,78% respectivement), le PS ne rassemblant quand à lui que 17,95% des suffrages. Les Verts réalisent donc à Nantes un score de 10% supérieur à leur score en Pays de la Loire.

Ma lecture des résultats est donc très différente de celle de M. Auxiette, et j’y vois au contraire une sévère sanction envers le PS de la part des électeurs de la région des Pays de la Loire de manière générale, et de ceux de la Loire-Atlantique et des Nantais en particulier.

Il me semble évident que les prises de position des édiles du PS vis-à-vis de la réunification de la Bretagne auront pesé lourd dans la balance et que bon nombre de bretons de Loire-Atlantique votant traditionnellement pour le PS auront reporté leurs voix sur la liste des Verts pour qui « la Bretagne s’étend de Brest à Clisson »  et pour qui encore « l’évolution des structures administratives doit permettre le retour à cette unité. » (propos tenus ici par Marie-Pierre Rouger, Présidente du groupe des Verts au conseil régional de Bretagne). Est-il nécessaire de rappeler que Mona Bras, porte-parole de l’Union Démocratique Bretonne (UDB) figurait en 6ème position de la liste Europe Ecologie?

Mais M. Auxiette n’est pas aussi aveugle qu’il veut nous le laisser entendre puisqu’il regrette la non réélection au parlement européen de M. Yannick Vaugrenard  « avocat extrêmement précieux de la Région Pays de la Loire auprès des services de la Commission ».

A bientôt

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans reunification

3 Commentaires

  1. Fred

    11 juin, 2009 à 11:03

    Il est clair que les électeurs de Nantes et de Loire-Atlantique ne sont ni sourds ni aveugles aux propos ou à la propagande de M Ayrault et Auxiette.

    Voter pour une liste sur laquelle figurait un membre de l’UDB a été pour eux un moyen d’exprimer leur attachement à leur région historique.

    Ceux qui prétendent le contraire doivent voter les yeux fermés ou par réflexe. Un peu comme ceux qui se croient ligériens parce que c’est marqué en gros sur les TER.

  2. 44enbretagne

    12 juin, 2009 à 14:33

    Je répond ici à l’objection de Marc sur le blog nonalareunification.

    44enbretagne: “Je rajoute que les Verts font 25% à Nantes contre 15% pour le PS, le parti de M Delaveau, Ayrault et Auxiette, farouches opposants à la réunification.

    Marc: « Et mareschal, président du conseil général obnubilé par la bretagne, on l’oublie ???? »

    On peut effectivement parler de Patrick Mareschal. Il est par contre difficile de mettre le mauvais score du PS à l’échelon départemental sur le compte de ce dernier.
    1- Si on considère que cet écart entre PS et EE est de 5% à l’échelon du département, il faut bien que le PS ait mieux « performé » en dehors de Nantes.
    2- le poids de la circonscription Nantaise avec son différentiel de 10% entre le PS et EE (25%) pèse probablement lourd dans le total de la balance départemental.

    Observons donc les résultats de quelques villes de 44 pour voir si l’observation est juste.
    * Rezé, le PS arrive en tête avec 24,92% des voix. Si on veut faire porter le chapeau de la déroute du PS en 44 à Mareschal, il faut porter à son crédit le résultat du PS à Rezé. (EE réalise 24,92%)
    * Chateaubriant, même chose, l’UMP arrive en tête devant le PS, puis les Verts.
    * Ancenis, M Bechu (tête de liste UMP et élu) arrive en tête, EE et PS sont dans un mouchoir de poche, ce dernier réalisant sa moyenne départementale.
    * Saint-Herblain, le PS arrive en tête. Charles Gautier son maire est plutôt réservé sur le sujet de la réunification, mais reconnait le caractère breton de sa commune, j’en veux pour exemple le gwenn ha du qui flotte depuis 1998 (son élection) devant la mairie. Sa mairie soutien aussi l’école DIWAN de Nantes et vient de signer la Charte YA d’ar Brezhoneg.
    * Saint Nazaire. le PS arrive en tête avec 22,67% de votes, juste devant EE (20,39%). Le fait que Joel Batteux, anti « bretonneux » notoire se soit « mis en congé » du PS a peut-être joué en faveur du PS dans cette ville :-) .

    On pourra sans doute trouver des contre-exemples mais une vérité n’a pas besoin d’être universelle pour être une vérité. Au vu de tout ça, je confirme que les édiles PS anti-réunification de la région ont bien reçu une claque de la part des électeurs dans leur propres fiefs. Pour enfoncer le clou, il convient de rappeler les résultats à Rennes (M. Delaveau, Maire PS anti-réunification)
    EE: 27,41%
    UMP: 21,87%
    PS: 19,81%

  3. 44enbretagne

    12 juin, 2009 à 14:46

    Rajoutons Guérande dont le Maire UMP Christophe Priou s’est prononcé clairement en faveur de la réunification.
    UMP: 35%
    EE: 19,43%
    PS: 12,99%

Consulter aussi

Pourquoi nos chères têtes blondes iront faire leurs études à Paris

Et j’en reviens à ce fiasco que fut le dossier d’IDEX  proposé par les deux ré…