Accueil reunification « Dépecage » des Pays de Loire ?

« Dépecage » des Pays de Loire ?

2
0

« Dépecer les Pays de Loire », une formule à la mode chez les ultra ligériens, reprise notamment par M Auxiette, président du conseil régional des PdL (voir dans le cache google, et la note ci-dessous).

Immédiatement, en entendant ce terme vous vient à l’esprit le massacre du cerf en forêt du Gavre, l’image de la bête épuisée qu’on achève à l’arme blanche, qu’on eviscère et dont on donne les bas morceaux à manger à la meute.

Si cette image n’était pas le reflet du manque de considération que tous les ultras ligériens portent pour l’identité bretonne de la Loire-Atlantique, tout cela pourrait prêter à sourire. En effet, on à l’impression que c’est le docteur Frankenstein en personne, créateur d’un monstre fabriqué de toutes pièces (je vous passe les détails car j’ai à faire à des gens cultivés), qui accuse ses victimes de vouloir dépecer sa créature.

(note) Depuis la mi-septembre 2009, le blog de M. Auxiette a   »changé de visage et de ton« . On constate surtout qu’il s’est refait une virginité. A savoir que les vieux articles ne sont plus en ligne. J’ai donc du remplacer le lien original par un lien vers le cache de google. Le nouveau site s’ouvrait avec l’annonce de la candidature de M. Auxiette à « l’investiture » (comprendre à la présidence de la région).  A l’ouverture du nouveau site, ce dernier annoncait que les anciens articles seraient remis en ligne « dans un futur proche ». …

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans reunification

2 Commentaires

  1. John

    6 septembre, 2009 à 22:12

    Bien vu, c’est effectivement l’hopital qui se fout de la charité. La région des pays du grand n’importe quoi n’est pas économes de ce genre de démagogie

  2. 44enbretagne

    18 septembre, 2009 à 7:46

    qui dépèce qui ?

    Propos de Christophe Chéneau des vignobles du même nom, le 15 septembre 2009 sur ABP
    http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=16077

    « Il y a trois ans environ, la répression des fraudes nous convoquait en justice pour tentative de tromperie après avoir indiqué sur nos bouteilles « Vin Breton ». Le procureur laissant tomber la plainte a reconnu que nos vins étaient Bretons et nous a permis de continuer.  »

Consulter aussi

Quelques blasons du Pays Nantais

Retrouvez ici les armoiries de quelques communes autour de Nantes. En dessous du nom de la…