Accueil Economie Nantes et Rennes: Rapprochement historique ?

Nantes et Rennes: Rapprochement historique ?

1
0

Sur le site de Nantes métropole, il y a un article parlant du colloque Nantes – Rennes. Cet article est intitulé « Nantes et Rennes : rapprochement historique ». (1) 

C’est vraiment trop drôle ce qualificatif d’historique.  On s’aperçoit vraiment que certaines personnes n’ont qu’une vision très locale du monde dans lequel ils vivent. 

Vision locale au sens territorial du terme, car vision ajustée à la focale administrative qui fait que les deux villes se tournent le dos de facto du fait du découpage administratif. Ce rapprochement des deux villes n’est donc nécessaire QUE PARCE LE DECOUPAGE ADMINISTRATIF LES ELOIGNE. 

Vision locale au sens temporel du terme car « l’éloignement »  des deux villes, ce développement dos-à-dos, chacune au sein de son territoire administratif n’est finalement que le fruit du décret de Vichy de 1941 décret qui, faut-il le rappeler, coupait la Bretagne en deux. Ce rapprochement n’est donc historique que dans la mesure où on occulte la Bretagne et son Histoire ! 

On s’aperçoit donc, après coup pour certains, et il suffit de lire les carnets du Colloque Nantes-Rennes pour s’en convaincre, que ce destin administratif séparé a nui, et continue de nuire à l’essor des deux villes (2). Quelques exemples:

  • il aura fallu attendre combien d’années pour que le dernier tronçon de la quatre-voie entre les deux villes soit terminé ? Combien d’année de bretagne-administrative-et-pays-de-la-loire ?  (3)
  • On avait mentionné sur ce même blog l’indigence des transports ferroviaires entre les deux villes (fréquence et durée des trajets), ce thème est repris pas  les témoignages retranscrits dans les carnets du colloque. La carte de l’AUDIAR (figure 1) parle d’elle-même.
  • Ces mêmes carnets qui retranscrivent les difficultés auxquelles les entrepreneurs font face pour monter des projets impliquant les deux régions. 

 Liaisons ferroviaires Rennes

Figure 1: Liaisons ferroviaires au départ de Rennes

Pourtant, ces mêmes carnets soulignent que l’essentiel du développement de cette partie ouest de la France se fait le long de l’axe Nantes-Rennes et le long des côtes atlantiques de Vendée et de Bretagne, travaux de l’AUDIAR et de l’AURAN à l’appui (figure 2).

Taux annuel d'évolution du nombre d'habitants

Figure 2 (source AURAN-AUDIAR)

Décidément, ce qui est historique, c’est l’appartenance de Rennes et Nantes à la Bretagne. Ce qui est anecdotique c’est le découpage territorial actuel. Ce qui est ubuesque c’est qu’il faille faire des colloques pour s’apercevoir que ce découpage est un frein à l’essor de ces deux villes de Rennes et Nantes. 

(1) http://www.nantesmetropole.fr/1255361228315/0/fiche___article/ 

(2) sinon pourquoi organiser des colloques Nantes-Rennes ?

(3) Quatre-voie qui  sauf erreur de ma part a été financé pour l’essentiel par les deux départements. 

(4) http://prodcun.test.oceanet.eu/NantesRennes/wp-content/uploads/NRS-auran-audiar.pdf 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans Economie

Un commentaire

  1. Dedicated server

    17 mars, 2016 à 8:50

    Ce n’est pas le gouvernement qui peut decider ! Nantes est en bretagne, que cela plaise ou non. Le nier est ridicule.

Consulter aussi

Quand Jean-Marc Ayrault manifestait contre la centrale du Carnet

Vu sur Mediapart http://www.mediapart.fr/article/offert/8c0552d82a4149be2cbaa92c637db033 &…