Accueil Connaitre la Bretagne Sans la langue bretonne personne ne se dirait breton.

Sans la langue bretonne personne ne se dirait breton.

Commentaires fermés
0

Contrairement à ce que la Bible nous dit, la malédiction de la Tour de Babel n’en est pas une. Bien au contraire. Car la langue façonne l’esprit, la langue est le support de l’imagination, de la créativité, de l’inventivité. La multiplication des langues fait donc que nous ne pensons pas tous pareil, nous n’imaginons pas tous pareil, nous n’inventons pas tous pareil. Cette diversité dans les langages de l’espèce humaine est donc un atout évolutionnaire sans pareil.

En ce sens, la disparition d’une langue est au moins aussi dommageable, sinon plus pour l’espèce humaine que ne peut l’être la disparition d’une espèce animale.

Plus spécifiquement, il est indéniable que sans la vieille langue, la Bretagne ne serait pas la Bretagne, les bretons ne seraient pas les bretons, et le fait d’habiter Brest, Guimgamp ou Vannes n’y changerait rien. Renoncer à cet héritage sous le prétexte fallacieux (le plus souvent politique) de progrès, c’est renoncer à ce qui fait que se dire breton a du sens.

Hep brezhoneg breizh ebet.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans Connaitre la Bretagne
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

68% de « Oui » en faveur de la réunification ?

L’agence Bretagne Presse (ABP) rapporte l’information suivante: « P…