Accueil Auxiette Panique aux Pays de la Loire

Panique aux Pays de la Loire

Commentaires fermés
0

Voici ce qu’on voit sur le blog du président du conseil régional des Pays de la Loire, repris par Presse Ocean dans la rubrique … Loire-Atlantique.

Dans le cadre du débat sur la réforme territoriale, Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire, annonce la convocation le 13 mai prochain d’une session extraordinaire du Conseil régional qui sera ouverte à des représentants de la société civile du territoire. Dès demain, il réunira l’ensemble des groupes politiques de la collectivité pour préparer l’organisation de cette séance. «C’est l’unité des Pays de la Loire qui est aujourd’hui en jeu »précise Jacques Auxiette.

(fin de citation)

Alors on va redécouper ? Merde ! Un sujet que l’on aura volontairement ignoré pendant des années d’existence de la région devient tout à coup un enjeu de premier plan au niveau national. Du coup tous les ténors de la région (Ayrault, Auxiette, etc) ceux qui écartaient le sujet d’un revers de la main négligeant se trouvent pris en porte-à-faux entre leurs anciennes prises de positions et celle, actuelle, de leur appareil politique avec à la clé le risque de passer pour des cons.

Bon alors, il est clair que Valls n’a jamais dit à personne que la Bretagne serait réunifiée dans le cadre de la nouvelle réforme territoriale. Par contre, il n’a pas interdit d’emblée cette possibilité comme son prédécesseur l’avait fait lorsqu’il disait qu’« on ne prendrait pas des bouts de région pour les mettre avec une autre». Clairement, le nouveau premier ministre marque sa différence par rapport à l’ancien en disant sans le dire « je ne suis pas Ayrault ».  Mais ça ne veut pas dire que cette question de réunification bretonne le démange le moins du monde, ou que cette question soit dans le radar de Valls.

Alors cette question de la réunification mettons-là justement dans le radar de Valls et du PS. Clairement, le PS risque très gros aux prochaines élections régionales et conserver chaque région va être un enjeu national (ce qui est aberrant en soi, mais c’est comme ça).

S’il n’est pas facile de mobiliser les électeurs des 5 départements de la région administrative des Pays de la Loire autour du sujet de la réunification, (mais est-il possible de mobiliser les électeurs de cette région autour de quoique ce soit ?), les électeurs de la région administrative Bretagne vont eux se prononcer sur l’éventuelle possibilité d’une super-région  Bretagne-Pays de Loire. Celle que propose à contre–cœur Auxiette.  Et là, clairement le sujet va être identifié comme « clivant » par les « stratèges » des diverses formations politiques.

Et on sait que les sujets clivant, les partis politiques aiment ça et les exploitent ! La droite va exploiter ce thème de la réunification en Bretagne. Et ça ce sera la grande nouveauté des prochaines élections régionales. Dans la mesure où l’on sait que les 4 départements de la région administrative de Bretagne ne veulent pas de dissolution de la  Bretagne dans une région « Grantouest » et dans la mesure où chaque région devra être défendue bec et ongle par le PS, la stratégie « GrantOuest » d’Auxiette est perdante, car elle joue contre son camp.

En conclusion, ce sujet de la réunification que les barons de la région des Pays de la Loire voulaient marginaliser va devenir un sujet incontournable. Déjà, tous les médias nationaux nous proposent de nouvelles possibilités d’organisation du territoire. Dans tous ces « possibles » figure en bonne place une carte administrative de la Bretagne réunifiée. Cette bataille de la visibilité, les bretons l’ont  gagnée.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans Auxiette
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Combien de voix rassembleront les listes estampillées Bretagne aux prochaines régionales ?

Combien de voix rassembleront les listes estampillées Bretagne aux prochaines régionales ?…