Accueil Avenir Coopérations inter-régionales: le colloque « permanent » c’est fini!

Coopérations inter-régionales: le colloque « permanent » c’est fini!

Commentaires fermés
0
boucs

On se souvient de nos édiles anti-réunification (Ayrault, Auxiette, Delaveau) qui mettaient en avant ces projets de coopérations inter-régionales « renforcées »entre Nantes et Rennes  et qui nous promettaient un avenir radieux avec notamment des transports dignes du 3ème millénaire (priorité 1) et un système universitaire de niveau mondial (priorité 2)

Et bien, après l’enterrement de l’aéroport de Notre Dame des Landes (ok, j’anticipe un peu mais qui y croit encore?), l’enterrement du projet de liaison rapide entre Nantes et Rennes dont le sort dépendait de celui de l’aéroport (cf Ayrault), après les échecs successifs et retentissant des tentatives de rapprochement des campus de l’ouest qui visait  (en vain)  à ramener des subventions/aides/credíts au développement du système de recherche et d’enseignement du « Grand Ouest »,

Et bien après l’échec complet des projets principaux et prioritaires de ces coopérations renforcés, c’est la vitrine même de ces coopérations qui vient de fermer ses portes.

Les deux sites nantesrennes.fr et rennesnantes.fr ne répondent plus à l’appel.

On aura dépensé encore combien de centaines de milliers d’euros en dépenses de communications, en « colloques permanents »pour nous faire croire que des coopérations arriveraient à se faire bien bien qu’elles n’aient jamais pu se faire depuis la naissance de ces régions.

Il va quand même bien falloir mettre fin à ce découpage abérrant qui, force est de le constater aujourd’hui, met en danger l’avenir des 5 départements de la Bretagne!

 

Voir aussi:

http://44enbretagne.unblog.fr/2012/06/27/un-point-sur-la-cooperation-nantes-rennes/

http://44enbretagne.unblog.fr/2010/07/14/nantes-et-rennes-rapprochement-historique/

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans Avenir
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La « majorité silencieuse » d’Auxiette: 850 pétitionnaires sur 3,6 millions d’habitants

Avec sa pétition qui à ce jour atteint péniblement les 850 signataires, le président du co…