Accueil Avenir Notre Dame des Landes. Un partenariat public-privé: une autre raison de dire « Non »

Notre Dame des Landes. Un partenariat public-privé: une autre raison de dire « Non »

Commentaires fermés
0
Marché de dupe

L’aéroport de Notre Dame des Landes se fera en partenariat public privé (PPP).  J’en parlais déjà dans un article publié le 27 février 2014 suite à la diffusion par Arte d’un excellent reportage intitulé « Les partenariats public privé – Un marché de dupes ». Reportage qui expliquait le pourquoi et le comment de ce type de partenariat. Malheureusement, l’émission n’est plus disponible sur ARTE, pas plus que les copies qu’on pouvait trouver sur des sites comme youtube ou dailymotion.

Pour faire bref, voici ce qu’on entend en introduction de l’émission Pieces à Conviction référencée ci-dessous: « On confie tous ces chantiers à des entreprises, qui les livrent clés en main, en échange d’un loyer sur des dizaines d’années. … Les contrats sont une excellente affaire pour les constructeurs mais une bombe à retardement pour les finances publiques et donc pour le contribuable »

Un autre sérieux problème des partenariats public privé, les fameuses « clauses secrètes ». Celles auxquelles les élus qui doivent approuver le partenariat n’ont pas accès! Les clauses qui disent par exemple combien Vinci touchera des 8,50 euros de péage de la A11 entre Nantes et Angers, et quelle part reviendra à l’état. Ces clauses sont secrètes au nom du secret des affaires! Et non! non!, ce ne sont pas des thèses complotistes, c’est la réalité des partenariats public privé!!!

Un exemple récent en date, le nouveau Palais de Justice de Paris, lui aussi objet d’un PPP.  Taubira à l’époque avait dénoncé le coût exorbitant de l’opération. Or, le montant des pénalités en cas de non réalisation du contrat était tellement élevé que le premier ministre de l’époque (Ayrault) a dû trancher et donner son feu vert au projet. Entre Charybde et Scylla vous auriez choisi quoi ? Toute cette histoire du Palais de Justice de Paris est bien expliquée sur Rue89 (ici)

Aujourd’hui, le contrat NDDL est signé. A quel prix les contribuables devront-il payer cet aéroport  et pendant combien de temps? Quelle est la durée de ce contrat. Combien le contribuable français devra-t-il payer pour renoncer à ce contrat ? A votre avis, pourquoi le gouvernement actuel aura-t-il pris autant de risque (comme celui de perdre les bulletins précieux des écologistes) pour ne pas mettre fin à ce projet ?

Alors en Bretagne on entend des gens parler d’autonomie. Cet aéroport favorisera l’essor de la Bretagne et par là-même son autonomie.  Mais de quelle autonomie dispose-t-on lorsque les caisses sont vides ?

Pour en savoir plus sur les partenariats public-privé se rendre sur les sites suivants:

France Culture: Partenariats public-privé : le prix de la dépendance

France 3 Envoyé Spécial: Les Partenariats Public Privé: A quel prix

France 3 Pièces a conviction Partenariat Public Privé

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par 44enbretagne
Charger d'autres écrits dans Avenir
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Plaques minéralogiques en 44 avec drapeau breton, réagissez!

C’est important, quelque part on demande, que dis-je, on oblige tous les propriétair…